accueil > sécu'   


– la sécurité avant tout !! –

"La vie n’est rien sans sécurité."
manolo, 2002.

"Il est trop fort, ce manolo."
manolo, 2002 aussi (peu de temps après).

Première chose à faire
     Dites à la personne qui vit avec vous où se trouve le disjoncteur, et quel bouton basculer en cas de nécessité.
     Ne lui faites pas de démonstration, car le quart d’heure que vous perdrez à régler toutes les horloges du logement (et maudirez ces industriels foireux qui n’ont pas voulu investir dans un accu’ de sauvegarde) risque de la faire hésiter à basculer ce putain d’interrupteur, lors d’une nécessité absolue (vous, collé(e) au secteur, par exemple).

Deuxième chose à faire
     Toujours ôter les clefs des bumpers d’arrêt d’urgence (ces gros interrupteurs rouges sur fond jaune, aussi appelés "boutons coup de poing").
     Si un jour la moitié de binôme qui est à vos côtés est collée au secteur, vous passerez pour un super héros si vous avez eu le réflexe de jeter votre main sur le bumper d’arrêt d’urgence.
     Si vous n’ôtez pas la clef, vous serez un super héros avec une clef incrustée dans la main.
     C’est très joli, mais ça fait mal, quand même.

Troisième chose à faire
     Portez des lunettes dès que vous faites quelque chose qui peut endommager vos yeux : perçage, découpage, meulage, chantage (mouais, pour le chantage, un casque, c’est peut-être mieux ; faut voir le gabarit), etc.
     Tant qu’à faire, faites tout pour garder votre regard d’électronicien ténébreux.
     Pour draguer, c’est mieux.
     Et il n’y a pas de rab’.
     Pour voir ce qui peut vous arriver en cas de non respect de ce conseil, allez faire un tour (ATTENTION : âmes sensibles, ne pas cliquer sur ce lien) ici.

En plus – extincteur
     Dans la mesure du possible, ayez un extincteur sous la main.
     Le labo’ ne prend pas feu tous les jours, heureusement, mais on ne sait jamais.
     Pour rappel, un feu se déclare si l’on réunit les trois éléments suivants : une source de chaleur, un combustible, un comburant.
     Manque bol, on a tout ça dans son labo’ (par exemple : fer à souder, papier, oxygène).
     Trois types de protections peuvent servir au labo’ :
          – l’extincteur à poudre polyvalente (ABC) qui met de la poudre blanche partout ;
          – l’extincteur à CO2, dans le genre cher ;
          – l’atomiseur de Halon, qui ne cause quasiment pas de dégâts.
     Relisez régulièrement le mode d’emploi avant la date fatidique, si date il y a un jour.

En plus – prises 230 V
     Il existe des couleurs pour les prises 230 V.
     Elles ne sont pas là pour faire joli ; respectez-les :
          – les blanches (classiques, RAS) ;
          – les rouges (pour le matériel informatique, concernant les parasites et les courants de fuite) ;
          – les brunes (isolées galvaniquement par un transformateur).

En plus – fer à souder
     Votre câble de fer à souder est brûlé ?
     Remplacez-le (ni vu, ni connu) par celui d’un fer à repasser, ils sont thermorésistants...
     Celui de votre raclette l’est normalement aussi.

En plus – perchlorure de fer
     N’entreposez pas votre perchlo’ dans du carton, ça s’effrite (non, ce n’est pas une blague belge).

En plus – ips
     Si vous travaillez avec des apprenants,
spécifiez les IPS (Instructions permanentes de sécurité) sur le poste de travail. En perte d'imagination ?.. Un exemple est fourni ici.


Un coup de chapeau ? Un coup de savate ? Envoyez un email !

màj 020410