accueil > labo' > le coin des appareils de labo' > sonde logique   Ceci est un globe.


– la sonde logique –
pour sonder (logique)

     Elle est souvent absente dans les labo’. Pourtant, c’est un petit appareil simple et franchement pas très cher (ici non plus, une Fluke n’est pas absolument nécessaire). Elle permet simplement d’indiquer le niveau logique présent à l’endroit où on pose la pointe. C’est tout. Elle n’a pas de pile, car elle pompe son énergie sur le circuit électrique à tester, à l’aide de deux pinces croco’. Ce n’est pas par souci d’économie d’une pile, non, c’est simplement pour pouvoir, en interne, comparer les tensions à des niveaux correspondant exactement à l’alimentation du circuit. Elles peuvent donc indiquer un niveau logique haut, bas, ou indéterminé (par exemple lorsque la pointe de la sonde est en l’air). Il faut une sonde commutable TTL/CMOS, et pour ceux qui aiment dépenser du fric pour rien, ECL. Le niveau est généralement indiqué par trois DEL. Prenez absolument un modèle qui indique en même temps le niveau par un son (aigu, grave ou nul). L’avantage du son ? Vous n’avez plus à regarder la sonde. Vous avez de cette façon les yeux rivés sur la pointe qui touche la patte à tester, et vous écoutez. Plus de risque de dérapage de la pointe, ou moment ou l’on tourne les yeux... Et puis un peu de son dans le labo’, c’est rigolo, non ? Bon, les personnes qui vivent avec vous vont vous en vouloir (biii, booo, booo, booo, biii, booo...), mais vous leur direz que vous êtes un électronicien, c’est la vie.


Un coup de chapeau ? Un coup de savate ? Envoyez un email !

màj 160506