accueil > à lire (ou non) > revues > elektor   


– elektor –
plus, plus, pluuusss...

 

     Si vous avez cliqué sur ce lien, c'est que le petit encart ne vous suffisait pas.
     Alors allons un peu plus loin...

Le premier numéro

     Ci-contre, le numéro 1 (mai 1978), un collector...
     Ce numéro est disponible en téléchargement gratuit sur le site d'Elektor. Cette initiative a été prise fin avril 2008, à l'occasion de la parution du numéro 359 qui marque les trente années d'existence de l'édition française.

 

Le numéro 369


     Ci-contre, le numéro 369 (mars 2008).
     Numéro auquel j'ai participé en publiant un article concernant la préfixation binaire.

 

Le numéro 359


     Ci-contre, le numéro 359 (mai 2008).
     Numéro qui marque les trente ans d'existence de la revue. Pour cette occasion, j'y ai publié une petite rétrospective.

 

Elektor en Pologne


     A gauche, le numéro 23 (août 1995) de l'édition polonaise dont la couverture ressemble étrangement au numéro 204 (juin 1995) de l'édition française... Cependant, la ressemblance s'arrête là : le générateur proposé par H. Bonekamp (du laboratoire d'Elektor, basé au Pays Bas) est le seul article commun à ces deux numéros.
     On remarque que le slogan n'est pas le même : "mensuel pour l'électronicien" contre "l'électronique créative".

 

Où se loger à l'étranger ?


     Si l'envie vous prend d'aller faire un tour à Cracovie, n'hésitez pas à passer par l'Hôtel Elektor, tant qu'à faire... Quoique, beaucoup ne feront vraiment qu'y passer, vu le prix d'une chambre...

 

Le site d'Elektor

     http://www.elektor.fr

 


Un coup de chapeau ? Un coup de savate ? Envoyez un email !

màj 190409