Tinkercad a ses limites !

Tinkercad est un outil très pratique pour la simulation électronique : il est en ligne, est gratuit, et donne de jolis résultats, d’un aspect proche de celui d’un vrai montage, au labo’.

Bon, mais est-il vraiment efficace ?

Disons que dès que le schéma se corse un peu, il a du mal et manque clairement de paramétrages.

J’ai saisi récemment le schéma ci-dessus, sous la version 3.14 du 25 avril 2018, pour voir. Les constations suivantes s’imposent :

  • Le seul ALI disponible est un 741. Un peu vieillot mais il a fait ses preuves.
  • Le GBF ne monte qu’à 10V crête à crête, ce qui est bien peu. J’ai bien conscience que de nombreux vrais appareils de labo’ ne vont pas vraiment plus haut dans la vraie vie (in ze ril laïf, quoi), mais comme on est en simulation, on pourrait se permettre un peu plus.
  • L’oscillo’ n’a qu’une seule voie ! Oh là là, la misère ! J’ai l’impression de travailler sur mon vieux Philips de 12 kg à écran cathodique rond ! (que je conserve par nostalgie du tant jadis, j’ai tellement de place chez moi…) Moi qui suis habitué à mon Tektronix 4 voies, je suis perdu.
  • Et, oh là la (je me répète), on ne peut pas ajuster le calibre de tension !
  • J’aligne bien mes deux oscilloscopes, afin d’avoir un ersatz de 2 voies. Je lance la simulation et… Oh là là (j’insiste), les deux oscillo’ ne se déclenchent pas en même temps ! Du coup, impossible de visualiser une sortie en fonction de l’entrée… Je suis désespéré.
  • Je me concentre. Mon signal d’entrée, un triangle, ressemble à un triangle généré avec les pieds : il est tout biscornu, poil à Cornu (c’est un groupe de musique que je suis allé voir en concert le 18 mars 1999, avec Dyonisos – je sais, ça date). Je ferme les yeux, espère très fort que le logiciel prend un temps pour faire ses calculs, j’ouvre les yeux et… Ah ben non, c’est bel et bien un signal tout pourri. Bon, j’abdique.

Résumons :

La partie électronique de Tinkercad est superbe pour avoir de belles images, elle fonctionne relativement bien avec des simulations type Arduino, si le montage est simple, mais ne semble pas très à l’aise avec l’analogique. Pour l’instrumentation, on va attendre que l’équipe améliore les choses…

 

 
prof.maquaire ~ 13052018
document sous licence Creative Commons BY-NC-SA
mai 13, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *