Facebook ne vend pas nos données ? Ah bon !

(Je sais que ce post n’est pas très électronique mais, tout de même, rappelons que l’informatique est historiquement une fille de l’électronique !)

Tiens, j’ouvre ma page Facebook (mais oui, j’en ai une), et je vois que les conditions d’utilisation ont été mises à jour… Allez, il est 4h du matin, je suis matinal, alors je les lis.

Ah ah ah !

Que c’est rigolo !

Ah ah !

Non, allez, je vous en mets deux morceaux :

[…]
Partage avec des partenaires tiers

Nous collaborons avec des partenaires tiers qui nous aident à fournir et à améliorer nos Produits ou qui utilisent les outils professionnels Facebook pour développer leur activité, ce qui nous permet d’exploiter nos sociétés et de proposer des services gratuits dans le monde entier. Nous ne vendons aucune de vos informations à quiconque et nous ne le ferons jamais. Nous imposons également des restrictions strictes quant à la façon dont les partenaires peuvent utiliser et révéler les données que nous leur communiquons. Voici les types de tiers avec lesquels nous partageons des informations :
[…]

Mais que c’est beau ! On n’est pas un peu chez les Bisounours, là ? « Nous ne vendons aucune de vos informations à quiconque et nous ne le ferons jamais. » Quelle grâce, quelle beauté, quelle sincérité dans la tournure…

Ah oui, pardon, j’ai dit que je mettais deux morceaux ! Ah ben voilà le deuxième, alors :

[…]
Annonceurs.

Nous fournissons aux annonceurs des rapports sur les types de personnes qui voient leurs publicités et sur les performances de leurs publicités, mais nous ne partageons pas d’informations permettant de vous identifier personnellement (des informations telles que votre nom ou votre adresse e-mail qui peuvent être en elles-mêmes utilisées pour vous contacter ou vous identifier), sauf si vous nous en donnez l’autorisation. Par exemple, nous communiquerons aux annonceurs des informations générales concernant la démographie et les centres d’intérêt (par exemple, une publicité a été vue par une femme entre 25 et 34 ans qui vit à Madrid et qui aime l’ingénierie informatique) pour les aider à mieux comprendre leur audience. Nous vérifions également les publicités Facebook qui vous ont incité(e) à effectuer un achat ou à entreprendre une action auprès d’un annonceur.
[…]

Déjà, ce paragraphe, qu’on le veuille ou non, torpille le premier. Ah non, c’est vrai, ils communiquent nos infos que si on en donne l’autorisation… Après… ah tiens, c’est curieux, ça : de mon côté, j’ai tout bien verrouillé, et pourtant, pourtant, je vois qu’à ce jour, mes données ont été « communiquées », comme ils disent, à :

  • Centre Commercial – Rivetoile
  • Netflix Is A Joke
  • Netflix Family
  • Airbnb
  • Netflix
  • Cdiscount Shopping
  • Spotify
  • BlaBlaCar
  • Shutterstock
  • Monoprix
  • Mon Quotidien
  • Airbnb (エアビーアンドビー)
  • Facebook
  • Cdiscount
  • Renault
  • Dragonglass
  • Fnac
  • La Redoute
  • La Redoute Interieurs

Vous ne trouvez pas ça curieux, vous ? Moi, si ! En plus, ils ne sont pas encore au point puisqu’il n’y a rien d’électronique, dans ces annonceurs !

Rappelons aussi que Facebook est coté (sans accent circonflexe) en bourse ; la société fait donc partie des plus riches du monde… tout ça sans vendre nos données… c’est la fête.

Ah, j’ai trouvé ! Il ont dû vendre tout ça – oups, pardon, ils ont dû « communiquer mes données à titre gracieux » entre le moment où j’ai créé mon compte et le moment où j’ai tout décoché…

Mais qu’ils sont rapides, chez Facebook ! Ils doivent travailler à la nanoseconde !

 

 
prof.maquaire ~ 29042018
document sous licence Creative Commons BY-NC-SA

 

avril 29, 2018

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *